Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

PROJET SANTE 

ASSOCIATION DES USAGERS DU CENTRE DE SANTE DU

4 Avenue Richerand 75010 PARIS

 


[1] Version 5 du 4 Février 2020

 

 


 

 

PREAMBULE

 

 

Les centres de santé, quel constat ?

Le bilan :

Depuis 20 ans, la politique de santé en France s’est dégradée. La France figure désormais au 17ème rang 

 européen pour la mortalité infantile. Pour la première fois depuis des décennies, la vie en bonne santé après l’âge de la retraite diminue ! La consommation de médicaments est la plus forte d’Europe. On déplore que plus de 30% de personnes renoncent aux soins, dont les jeunes et des millions de salarié-e-s chômeurs, précaires, personnes âgées, isolées… "

Le pouvoir d’achat des familles et des retraités s’est dégradé. La privatisation du secteur de la santé s’est amplifiée. Les salariés et famille comme les retraités à revenus modeste ne peuvent plus se soigner.

Projet pour une impulsion d’un service dentaire

à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui.

"Le Centre de Santé RICHERAND géré par la Caisse Centrale des Activité Sociales de l’Energie (CCAS) a eu durant des années un plateau technique, une équipe de dentistes de grande qualité animés par des chefs de service très impliqués. Dans les années 2010 une lente dégradation est apparue par le non-investissement technique moderne et la défection de praticiens....

Face à ce constat, l’Association des Usagers de la SCIC ne peut pas rester que dans l’attente mais de réfléchir durant cette attente à un projet à construire avec les praticiens, les assistantes, le personnel d’accueil présents actuellement et des personnalités de cette spécialité, voire des jeunes praticiens ou sortis facultés qui souhaiteraient s’investir... " ouvrir le fichier à gauche

SCIC RICHERAND:

Au delà du soin le Centre de Santé historique doit se doter de consultations de prévention.

C'est le sens de notre proposition de maintenir et de faire connaître deux consultations qui étaient réservées avant tout dernièrement aux agents des Industries électrique et gazière et de l'ouvrir à tout le public.  Quel était le contenu et à qui s'adressait-elle?

- "Pour vivre son inactivité dans les meilleures conditions" par une consultation gériatrie et un bilan préretraite".

Cette consultation s'adresse à toute personne ayant fait valoir sa mise en retraite ou près de l'être. 

Elle consiste à un bilan clinique complet, un examen et des entretiens avec un médecin généraliste spécialisé en gériatrie. Le bila gériatrique permet d'aborder aussi les problèmes de santé incluant les risques liés aux antécédents familiaux, ainsi que les aspects sociaux ou psychologiques du vieillissement et de la retraite.

A l'issue de cette consultation un bilan sanguin et un électrocardiogramme sont réalisés et si c'est nécessaire d'autres examens seront effectués comme la mammographie , un examen dentaire, de la fonction respiratoire, un bilan ophtalmologique et auditif.

Tous ses examens prescrits seront réalisés dans le Centre. Pour les personnes âgées de 50 et 60 ans, cette consultation permet un dépistage.

Ce bilan préretraite peut-être réalisé par un médecin du travail. Il est conservé dans le centre et sert de référence pour les futures consultations gériatriques. 

- "Un suivi Post Professionnel après le départ en retraite des salariés ayant été exposés à des produits ou des procédés cancérigènes".

Depuis 1995, des modalités permettent un suivi médical après le départ en retraite des salariés.es ayant été exposés à des produits ou des procédés cancérigènes (amiante, benzènes...).

C'est une consultation de surveillance de risques professionnels qui a pour but d'informer, d'orienter les retraités (y compris en pré-retraite) et leurs ayants droits et ce en lien avec leur médecin du travail.

Cette consultation permet également de proposer une surveillance médicale par la réalisation d'examens complémentaires qui peuvent être effectués au Centre ainsi qu'une mise en place d'une surveillance épidémiologique.

Ci-dessous courrier adressé au Président de la SCIC

 

Cancer du Rein

Lors de notre dernier article sur le cancer du rein , nous vous informions d'une possible inscription au tableau MP101 , cela vient de se confirmer par sa publication le 20 mai 2021.

Cette information nous a été transmise par le Dr Alain CARRE du Centre de Santé Richerand qui consulte depuis 2003 dans le cadre du Suivi Médical Post Professionnel des Agents Inactifs des IEG mise en place depuis 1998 par la CCAS.

Notre Association a porté tout dernièrement auprès du Comité Exécutif de la SCIC cette consultation afin de l'ouvrir à tout public . Un contact a été pris entre le Dr Carre et le Président de la SCIC.  Nous soulèverons la question lors de l'AG de la SCIC le 24juin 2021.